Les actions de JED pour cet axe stratégique se résument en cinq points:

*Prévenir la migration irrégulière des jeunes par la sensibilisation et la mise en place d’un observatoire des migrations

* Élaborer et mettre en œuvre un dispositif d’accompagnement, de formation et d’insertion (culturelle et socio professionnelle ) des migrants en situation difficile et irrégulière

*Participer à la résolution de la crise casamançaise à travers l’engagement des jeunes et la promotion des mécanismes en vigueur dans l’espace CEDEAO

*Vulgariser le module d’éducation à la paix et au développement à travers les communautés (familles, villages, quartiers) surtout dans les zones transfrontalières

*Sensibiliser les communautés sur les dangers liés à la prolifération des armes légères