STRUCTURATION PAR BRANCHE

L’observation chez les jeunes, des caractères spécifiques de leur âge a servi dans la répartition par branche. On estime que selon l’âge les jeunes ont des aspirations et des besoins spécifiques et que par conséquent le programme que leur propose le scoutisme ne saurait être unique et statique.

Les différences dans les traits psychologiques, dans les besoins des individus, caractérisant les étapes de l’évolution de la personne (enfant, jeune, adulte), il est donc nécessaire de proposer le scoutisme différemment à chaque étape de cette évolution. En nous fondant sur ce principe nous avons structuré l’association en quatre branches : la branche JIWU, la branche LAWTAN, la branche TOOR-TOOR et la branche MENNEEF. La dénomination de ces branches s’inspire de l’évolution de la plante depuis la semence (JIWU) jusqu’aux fruits (MENNEEF) en passant par la plantule (LAWTAN) et la fleur (TOOR-TOOR).

  1. LA BRANCHE JIWU

Elle accueille les caat 5 – 11 ans organisés dans les MBOOTAAY (32 caat). Ils se rassemblent dans les PEEG (4 PEEG de 8 CAAT chacun) qui porteront des noms d’animaux choisis pour leurs qualités leurs performances et qui seront des symboles d’identification pour l’enfant.

Exemple «PEGGU BANJOOLI (sous-groupe des autruches) »

PEGGU GAINDE (sous-groupe des lions)

Dans cette branche la structuration et le fonctionnement s’appuient sur un certain nombre d’éléments :

L’importance de l’environnement familial chez le CAAT.

Le besoin de sécurité et d’affection.

L’attirance exercée sur le jeune par le monde de l’imaginaire et du rêve d’une part les cérémonies et festivité d’autre part.

La nécessité d’initier progressivement l’enfant à la responsabilité le respect des règles de vie et du groupe la prise en charge de certains de ses besoins. Dans le MBOOTAAY la mixité est totale tant au niveau des activités que de la composition des groupes. Cette option s’autorise de l’âge des concernés et de l’importance d’une imprégnation précoce de l’éthique de la coéducation. Cependant au niveau des dortoirs il est préférable de séparer les garçons et les filles.

  1. LA BRANCHE LAWTAN

Elle regroupe les garçons ou les filles de 12 à 15 ans (appelés ARUNGA) caractérisé (es) par leur dynamisme et leur vitalité. Ils (elles) sont organisés (es) dans le KAYON 32 ARUNGA qui compte 4 JIYON compte 8 ARUNGA.

Ici à la base de la structuration et fonctionnement se trouve l’accent mis sur l’apprentissage par l’action. C’est ainsi qu’on y retrouve beaucoup d’instances qui sont autant d’occasions pour impulser et promouvoir la participation de l’enfant dans les prises de décision mais aussi, l’apprentissage de la démocratie, le respect d’autrui, le respect de la vérité, l’objectivité.

D’autres, liés au petit groupe viseront surtout à promouvoir la prise de responsabilité ou encore l’acquisition de compétences, pour diriger une activité ou une instance, animer un groupe ou former d’autres éléments (exemple ANIFAAN).

Tous ces éléments concourent à la formation de la personnalité d’un jeune qui doit intégrer la société, la vie, ses pairs et mettre son dynamisme au service du développement de sa personne, de son groupe, de la communauté, un homme qui sache donner et recevoir, diriger et obéir.

Chez les ARUNGA les unités ne sont pas mixtes. Le contexte de la puberté et la nécessité pour les ARUNGA d’asseoir et d’accepter leur propre identité sexuelle, au sein de leur personnalité en s’appuyant sur les jeunes de même sexe biologique. Cependant, dans notre action éducative, la coéducation restera nodale et mettra l’accent sur l’éducation à la différence, les relations de fraternité entre garçons et filles, dans le respect de la différenciation.

  1. LA BRANCHE TOOR-TOOR

Elle accueille les AMBAAR (16 à 20 ans) dans le DENTAL (15 JAMBAAR) qui compte 3 fedde. Chaque fedde compte 5 JAMBAAR au plus.

La conception à la base de l’organisation du DENTAL est liée aux caractéristiques générales des jeunes du TOOR-TOOR.

Une personnalité à double valence, liée à la phase critique de transition entre l’adolescence et l’âge adulte. On y retrouve des éléments qui rappellent la branche précédente en même temps que l’introduction progressive des aspects de la branche MENNEEF (sens de la responsabilité etc.). Participation et autonomie donc, mais également présence d’adultes régulateurs (NJIITU DENTAL ; REEFAAN DENTAL). Chez les JAMBAAR, la mixité est appliquée seulement au niveau des activités. Le DENTAL est donc semi-mixte car les FEDDE qui le composent ne sont pas mixtes.

  1. LA BRANCHE MENNEEF

Elle accueille les mawdo (20 – 28 ans et plus) organisées en GALLE de 30 Mawbé.

Le MAWDO est supposé être assez responsable pour s’affirmer. Et cela se retrouve dans la structuration et le fonctionnement propre à cette branche. 

Plus dans cette catégorie : « Structure générale Organigramme »